École d'été de langue anglaise à Budesti, Moldavie

Étant donné la grande pauvreté, les parents sont souvent obligés d’émigrer pour trouver du travail en laissant les enfants au pays. La connaissance de l’anglais est une question de survie.

Un premier camp d’été a eu lieu en 2011 pour donner entre autres des cours d’anglais à des enfants nécessiteux, et aussi pour aider les professeurs locaux à améliorer leur pédagogie. Vu son succès, un 2ème a eu lieu en 2012.

Pour le moment, et pour des raisons familiales et de travail, la fondatrice a dû renoncer provisoirement à poursuivre l’expérience, mais nous vous la présentons car elle montre qu’on peut faire beaucoup avec peu de moyens.
  • L’école d’été est un projet phare : elle attire les enfants de Budesti (4 000 habitants) qui grandissent dans des conditions difficiles. La majorité des adultes de Budesti doivent gagner leurs moyens de subsistance ailleurs, et ils ne peuvent donc pas élever leurs enfants eux-mêmes. Dans le meilleur des cas, ce sont les grands-parents qui s’en occupent; certains sont élevés par un autre parent, ou même par des frères et sœurs plus âgés. On comprend donc l'importance d'une bonne connaissance de l'anglais.
  • L’école d’été offre aux enfants la chance de découvrir un mode de vie différent : ils mangent trois fois par jour un repas fraîchement préparé, et se lavent les mains avant de manger. En classe, les bases de la langue anglaise sont apprises, et les enfants découvrent la joie d’apprendre. Et soudainement, ils veulent se fixer des objectifs ! Et ainsi, un cours d’été de deux semaines a un effet durable sur les plus jeunes. Plus de la moitié des participants du premier cours en 2011 a également participé en 2012. De plus, deux professeurs d’anglais locaux ont participé, ce qui leur a permis d’améliorer leurs méthodes d’enseignement et leur anglais. 
  • Ces évolutions positives ont été remarquées par les autorités locales. Le Maire de Budesti garde toutes les portes ouvertes pour Anna Hiora, la créatrice de l'école d'été, et qui participe depuis longtemps au développement de Budesti. La municipalité met gratuitement des locaux à disposition de l’école d’été et lui permet d’utiliser ses modestes installations de sport et de loisirs.
  • La Maire-Adjointe a recommandé que, dans le futur, Anna développe plus de projets pour les jeunes à Budesti. Un manque de formations professionnelles conduit les jeunes hommes, en particulier, à l’alcool et à la criminalité. Renforcer la région, inspirer les gens à propos de leur pays, et créer des emplois : ce sont des objectifs qui peuvent être atteints par des gens dévoués comme Anna, les maires de Budesti et leurs partenaires à Susila Dharma. 
partENAIRE
Anna Hiora
EMPLACEMENT
Moldavie
ANNÉE
2011 - 2012